CARTE NATIONALE D'IDENTITE

Depuis de 2 mars dernier, la Communauté de communes est habilitée pour la délivrance des Cartes Nationales d'Identité.
Tous les demandeurs peuvent y faire les démarches, quelque soit leur lieu de résidence.

En savoir plus

Réduire ce texte
Mairie d'Aigurande
1, Place de la Promenade
36140 AIGURANDE
02.54.06.30.56


Horaires d'ouverture


Permanences
Les permanences sont dorénavant assurées à la Maison des Services.


Voir les dates

CINEMA MODERNE



Une petite visite

Voir le programme


SENTIERS RANDONNEE


Grâce à la motivation du Club de Marche d'Aigurande, la Commmune a procédé à la requalification de ses sentiers de randonnées... Lire la suite


Borne Camping-car
Aigurande dispose désormais d'une borne camping-car, située près de la poste.
Coordonnées GPS: N 46° 26' 2" - E 1° 49' 35"
Une fois l'opération "fluides" terminée, vous ne devez pas demeurer en stationnement sur l'emplacement.

Borne recharge véhicule
Aigurande dispose désormais d'une borne de recharge pour les véhicules électriques, située près de la poste.
Coordonnées GPS: N 46° 26' 2" - E 1° 49' 33"


CEREMONIES CITOYENNETE

Remise du Livret du Citoyen

Récemment, a eut lieu en la Mairie d'Aigurande une cérémonie pour remettre à de jeunes Aigurandais venant d'atteindre la majorité, leur livret du citoyen accompagné de leur première carte d'électeur.

Cliquer pour agrandir

Discours du Maire

Bienvenue et félicitations pour votre présence qui démontre votre volonté de participer à la vie républicaine de notre pays, cette démarche étant à elle seule un premier acte de citoyenneté.

Cette cérémonie est une première: elle a été instituée par décret du Président de la République du 8 février 2007, mais n’avait pu être organisée en 2008 pour cause d’élections locales.

Elle s’adresse aux nouveaux inscrits sur les listes électorales, venant d’avoir 18 ans.

Vous avez donc désormais le droit de vote. C’est un droit qui n’a pas toujours existé. Il est le fruit d’une longue évolution de nos institutions et du combat mené par tous ceux qui ont permis que nous jouissions aujourd’hui de cette liberté fondamentale.

Permettez-moi un bref rappel historique.

La 1ère constitution a été rédigée pendant la révolution française, en 1791. Elle prévoyait un droit de vote uniquement pour les hommes de plus de 25 ans payant un impôt, et qui avaient ainsi le droit d’élire d’autres électeurs qui, à leur tour, élisaient des députés. C’est ce que l’on appelle le suffrage censitaire. La 1ère République sera proclamée, après la victoire de Valmy, le 21 septembre 1792.

En 1799, avec le Consulat, tous les hommes de plus de 21 ans ont le droit de vote, mais le système électoral est si complexe que ce suffrage n’a d’universel que le nom.

Après la chute de l’Empire, en 1815, la restauration rétablit le suffrage censitaire.

Il faudra donc attendre la révolution de 1848 pour voir, avec l’avènement de la 2ème République le retour du suffrage universel. Il reste toujours uniquement masculin, mais le vote devient secret.

Ce sera toujours le cas sous la 3ème République qui naîtra en 1871 de la chute du second Empire. Il faudra attendre le 21 avril 1944, pendant la seconde guerre mondiale, pour qu’une ordonnance du gouvernement provisoire de la République, signée à Alger par le Général De Gaulle, accorde le droit de vote aux femmes. Cette ordonnance fait des Françaises des citoyennes à part entière : elles peuvent voter mais également être élues.

C‘est donc avec un retard considérable sur la plupart des pays occidentaux que la France reconnait enfin aux femmes le droit de décider en matière politique. Et pourtant, ce droit était déjà revendiqué par la révolutionnaire Olympe de Gouges en 1791.

En avril 1945, les femmes se rendront aux urnes pour la première fois, et massivement, lors des élections municipales.

La 4ème République s’installera en 1946 jusqu’en 1958 et l’avènement de la 5ème République dont la constitution approuvée par le référendum du 5 octobre 1958 nous régit encore actuellement.

Le 5 juillet 1974, au début du septennat du Président Giscard d’Estaing, le droit de vote et la majorité légale sont ramenés de 21 à 18 ans.

Vous pouvez constater que le droit de vote qui permet la démocratie a été obtenu après plusieurs siècles de combat. N’oublions pas que dans le monde d’aujourd'hui, des hommes et des femmes meurent encore pour obtenir cette liberté de choisir.

Voter n’est pas seulement un droit, mais aussi un devoir et notamment celui de défendre les principes fondamentaux de notre République que vous trouverez détaillés dans le livret du citoyen que je vais avoir le plaisir de vous remettre avec votre carte d’électeur.

Etre pleinement citoyen, c’est aussi comme le disait le Président Kennedy ne pas uniquement se demander ce que votre pays peut faire pour vous, mais aussi ce que vous pouvez faire pour votre pays.

Et surtout faites usage de ce droit de vote que vous avez désormais: il ne faut jamais laisser les autres choisir pour soi, décider à sa place.

Je vous renouvelle mes félicitations et vous remercie de votre attention.


Dernière révision de la page le 29 Novembre 2010





Contacts
© Tous droits réservés 2007 - 2014 Informations légales
Conception - réalisation PatMax