CARTE NATIONALE D'IDENTITE

Depuis de 2 mars dernier, la Communauté de communes est habilitée pour la délivrance des Cartes Nationales d'Identité.
Tous les demandeurs peuvent y faire les démarches, quelque soit leur lieu de résidence.

En savoir plus

Réduire ce texte
Mairie d'Aigurande
1, Place de la Promenade
36140 AIGURANDE
02.54.06.30.56


Horaires d'ouverture


Permanences
Les permanences sont dorénavant assurées à la Maison des Services.


Voir les dates

CINEMA MODERNE



Une petite visite

Voir le programme


SENTIERS RANDONNEE


Grâce à la motivation du Club de Marche d'Aigurande, la Commmune a procédé à la requalification de ses sentiers de randonnées... Lire la suite


Borne Camping-car
Aigurande dispose désormais d'une borne camping-car, située près de la poste.
Coordonnées GPS: N 46° 26' 2" - E 1° 49' 35"
Une fois l'opération "fluides" terminée, vous ne devez pas demeurer en stationnement sur l'emplacement.

Borne recharge véhicule
Aigurande dispose désormais d'une borne de recharge pour les véhicules électriques, située près de la poste.
Coordonnées GPS: N 46° 26' 2" - E 1° 49' 33"


LA BOUZANNE

ETYMOLOGIE

Le plus célèbre sanctuaire que l'Indre possède en l'honneur de Notre Dame de Piété est certainement celui d'Aigurande, appelé aussi Notre Dame de la Bouzanne, en raison de sa proximité avec la source de cette rivière.


HISTOIRE

Cliquez pour agrandir

On ne saurait dire depuis quelle époque remonte le pèlerinage effectué au début par quelques religieux, et fréquenté de bonne heure par de nombreux fidèles, qu'attiraient les grâces et prodiges opérés en ce lieu.
Les archives de l'église paroissiale d'Aigurande conservent la mention de quelques faits attestant de la bonté de Notre Dame de la Bouzannne.
C'est ainsi que l'on découvre que l'état de pauvreté de la chapelle ne la préserva pas de la fureur des révolutionnaires qui en 1793, enlevèrent la cloche, s'emparèrent des vases sacrés et détruisirent les vêtements sacerdotaux.
Ils attachèrent la statue de Notre Dame de Piété avec celle de Saint Roch à la queue de leurs chevaux et les trainèrent ainsi dans la ville jusque sur la place Saint Jean. Là en présence d'une foule terrorisée, après avoir brisé la statue de Saint Roch, ils essayèrent de scier par le milieu celle de la Vierge, mais en vain.



Cliquez pour agrandir
L'un d'entre eux saisit alors une hâche et frappant de rage, il sépara du tronc, la tête qui roula dans les rangs de la foule.
La tête disparue dans la foule.
Un jeune homme l'avait ramassée discrètement et cachée sous ses vêtements. Rentré chez lui, il l'a remit à sa femme qui, craignant de se compromettre, refusa le précieux dépôt, mais la soeur du jeune homme, âgée seulement d'une douzaine d'années, s'en empara aussitôt et la cacha dans l'armoire ou étaient ses vêtements.
On ne tarda pas à s'apercevoir du pieux larcin. De minutieuses recherches furent effectuées allant jusqu'à la maison ou elle était cachée. Mais ceux qui faisaient les recherches, refusèrent de fouiller les affaires d'une enfant. C'est ainsi que fut préservée la tête de la miraculeuse statue.
Quelques temps plus tard, cette tête fut ajustée à un tronc de bois et l'ensemble ainsi reconstitué, habillé de riches vêtements, était conservé soit dans la chapelle de la Bouzanne, soit dans l'église paroissiale d'Aigurande.
Dans notre région où l'on aime processionner, la statue vénérable est transportée plusieurs fois par an de l'une à l'autre de ses résidences.
Du 15 août à Pâques elle demeure dans la chapelle. Le soir de Pâques, après le chant des Vêpres, elle est reconduite à l'église d'Aigurande, ou elle y restera jusqu'au mardi matin. Ce jour là, vers 9 heures, on la ramène à la chapelle.
Même protocole lors de la Pentecôte, à la différence qu'après voir assisté à la grand-messe célébrée dans la chapelle le mardi suivant, la statue est conduite à la source de la Bouzanne et ramenée directement ensuite à l'église où elle reste jusqu'au 15 août.


VESTIGES & ARCHITECTURE

Cliquez pour agrandir

La source de la Bouzanne est la station la plus éloignée du pèlerinage d'Aigurande. Elle est située à cinq cent mètres environ de la chapelle de la Bonne Dame. On s'y rend par un chemin creux très pittoresque. Au dessus de l'eau limpide qui jaillit de terre, est élevé un petit monument de pierre qui abrite dans sa partie inférieure une statue moderne de Notre Dame de Piété et qui, à son sommet, soutient la Vierge et son enfant. Ce monument mesure environ cinq mètres de hauteur et la statue de la Vierge, un mètre soixante.
Un bassin s'étend devant l'édifice, et un second situé à l'arrière forme un demi-cercle.
Sur la gauche, se trouve une colonne ex-voto supportant la Vierge de la Salette.



Cliquez pour agrandir


A droite, se dresse un grand calvaire de six mètres de hauteur, érigé en 1805, composé du Christ sur la croix, entouré de la Vierge et de Saint Jean, tandis qu'à côté s'étend une vaste et fraîche châtaigneraie, hospitalière aux pèlerins qu'a fatigués la chaleur du chemin.

Le bruit de l'eau qui coule et le chant des oiseaux emplit ce lieu d'ou se dégage une atmosphère particulièrement reposante.
Des bancs permettent aux passants de se laisser aller à la méditation et à la contemplation de cet endroit.


AUJOURD'HUI

Cliquez pour agrandir


Outre la grande manifestation de piété du mardi de Pentecôte, de nombreux pèlerinages privés ont lieu tout au long de l'année.
Dès qu'une maladie grave se déclare dans quelque famille de la contrée, on part en voyage à la chapelle de la Bonne Dame, voir jusqu'à la source.
Ceux qui vont prier pour le malade n'y vont jamais seuls. Si c'est un homme qui est malade, on choisit trois hommes, si c'est une femme ou une jeune fille, trois femmes ou trois jeunes filles. Si c'est une petite fille, ce sera trois petites filles qui résolument iront à la chapelle.
La Vierge est également invoquée contre la sécheresse ou les fortes pluies.

Dernière révision de la page le 29 Novembre 2010





Contacts
© Tous droits réservés 2007 - 2014 Informations légales
Conception - réalisation PatMax